Skip to content
La justicia encuesta sobre el papel de los gabinetes de consejo en las campañas de Emmanuel Macron de 2019 y 2022 – POLITICO

Deux informations judiciaires ont été ouvertes fin octobre par le parquet national financier (PNF) pour des chefs de «favoritisme» et de «tenue non conforme de comptes de campagne et minoration d’éléments comptables» en lien avec les Relations entretenues par Emmanuel Macron et plusieurs cabinets de conseil, annoncé le procureur national financier dans un communiqué.

L’enquête menée par le PNF s’intéresse aux «conditions d’intervention de cabinets de conseils dans les campagnes électorales de 2017 et 2022» du président de la République.

Selon Le Parisien, qui a révélé l’information, la justice s’intéresse aussi «aux condition d’attributions de ciertos contrats publics» passés par le gouvernement avec le cabinet de conseil américain McKinsey. Contacté, l’Elysée n’a pas souhaité faire de commentaire.

McKinsey est depuis plus d’un an sous le feu des polémiques depuis la révélation par POLITICO du rôle joué par la société auprès du gouvernement dans l’organisation de la campagne vaccinale contre le coronavirus. Ces informations avaient poussé le Sénat à créer una comisión d’enquête sur l’influence des cabinets de conseil. Ce travail a donné naissance à una proposition de loi, qui doit être examinée par l’Assemblée nationale.

Fin mars, une première enquête préliminaire sur McKinsey avait été ouverte par le PNF pour «blanchiment aggravé de fraude fiscale» à la suite des déclarations de représentants du cabinet devant les sénateurs.

McKinsey, de son côté, a récemment décidé de ne pas candidator à l’appel d’offres pour signer le contrat-cadre sur les prestations des cabinets de conseil avec l’Etat français, a appris POLITICO cette semaine.

if ( document.referrer.indexOf( document.domain ) < 0 ) { pl_facebook_pixel_args.referrer = document.referrer; } !function(f,b,e,v,n,t,s) {if(f.fbq)return;n=f.fbq=function(){n.callMethod? n.callMethod.apply(n,arguments):n.queue.push(arguments)}; if(!f._fbq)f._fbq=n;n.push=n;n.loaded=!0;n.version='2.0'; n.queue=[];t=b.createElement(e);t.async=!0; t.src=v;s=b.getElementsByTagName(e)[0]; s.parentNode.insertBefore(t,s)}(window, document,'script', 'https://connect.facebook.net/en_US/fbevents.js'); fbq( 'consent', 'revoke' ); fbq( 'init', "1394368290733607" ); fbq( 'track', 'PageView', pl_facebook_pixel_args ); if ( typeof window.__tcfapi !== 'undefined' ) { window.__tcfapi( 'addEventListener', 2, function( tcData, listenerSuccess ) { if ( listenerSuccess ) { if ( tcData.eventStatus === 'useractioncomplete' || tcData.eventStatus === 'tcloaded' ) { __tcfapi( 'getCustomVendorConsents', 2, function( vendorConsents, success ) { if ( ! vendorConsents.hasOwnProperty( 'consentedPurposes' ) ) { return; } const consents = vendorConsents.consentedPurposes.filter( function( vendorConsents ) { return 'Create a personalised ads profile' === vendorConsents.name; } ); if ( consents.length === 1 ) { fbq( 'consent', 'grant' ); } } ); } } }); }

Politico